Une raison supplémentaire de protéger notre hôpital

Une raison supplémentaire de protéger notre hôpital

Nous ne pensions pas que France 2 et son magazine « Complément d’enquête » nous donnerait une nouvelle raison de nous mobiliser pour la Défense de notre hôpital.

C’est chose faite, dans ce reportage à voir et à revoir , un bilan épouvantable est dressé de l’état des hôpitaux français en mettant en exergue le CHU de Nice et certains établissements de l’APHP.

Loin des tribunes et des discours politiques, « Complément d’enquête » s’est plongé pendant six mois dans le quotidien des soignants. Fait rare, des médecins, des chefs de service, des infirmiers ont accepté de raconter de l’intérieur les dérives de l’hôpital. Voilà des années qu’on leur demande de taire ces patients entassés, ces opérations annulées faute de médecins, ces blocs opératoires mal nettoyés, ces instruments qui manquent en pleine intervention.

En l’espace de vingt ans, la France a dégringolé dans les classements internationaux concernant l’accès aux soins et leur qualité. Manque de bras, de matériel, problèmes d’hygiène, de place : « Complément d’enquête » vous emmène dans les coulisses des hôpitaux français.

C’est bien là que nous trouvons cette nouvelle raison de défendre Saint-Charles. En effet, quand on connaît notre établissement hospitalier local, il est facile d’être convaincu que nous avons un véritable diamant pour s’occuper localement de notre santé.

Même si tout n’est pas parfait..

A Saint-Dié, outre une infrastructure immobilière d’une grande qualité, il est facile d’affirmer que nous ne vivons ni de près ni de loin les horreurs que connaissent d’autres établissements de soins.

Nos blocs opératoires conservent le week-end le même niveau d’asepsie, les soins continus sont installés dans les meilleurs conditions, les reports d’intervention sont rares et justifiés. On se s’entasse pas dans les couloirs sur des brancards en attente d’un lit……

Notre petit centre hospitalier peut d’enorgueillir d’être à un excellent niveau, nous disposons d’une offre de soins correcte, d’une infrastructure de qualité alors….

Tout cela peut être mis en danger par des coupes drastiques dans la masse salariale réduisant de facto la qualité des soins. La démographie médicale et para-médicale sont sous tension, on nous prive d’un effectif d’internes suffisant, on a entendu parler de fermeture de lits, de service…..

Alors restons mobilisé pour soutenir et aider activement toutes celles et ceux, qui se battent pour la conservation d’un niveau de soins de qualité sur notre arrondissement.

MOBILISONS NOUS

Une réaction au sujet de « Une raison supplémentaire de protéger notre hôpital »

  1. Mon épouse et moi-même avons subis cinq intervention chirurgicales à l’hôpital de Saint-Dié. La dernière concernant ma femme remonte au 15 septembre 2019. A chacune d’elles nous ne pouvons que vous féliciter pour les bons soins que nous y avons reçus. Du chirurgien à l’ensemble des personnels, Leur gentillesse n’a d’égal que leur dévouement et leur compétence. Encore merci !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *